Ils ont marché sur la Lune

Le Conseil municipal de Brest qui s’est tenu le jeudi 8 décembre a permis de vérifier les positions des uns et des autres, alors que les exécutifs de Brest et Brest Métropole projettent un plan austéritaire.

Durant ce Conseil municipal crépusculaire, c’est de nouveau le PS qui a remporté la palme de l’inconséquence, lorsque Bernadette Abiven a déclaré que « l’austérité c’est pas le sujet » et fait mine de prétendre que ce plan permettait de moderniser le service public : après « La guerre, c’est la paix », « Moderniser, c’est liquider » ?

Pourquoi voter Bernadette Malgorn en 2020, quand son programme est appliqué dès aujourd’hui par François Cuillandre et consorts ? Brest, les Brestois et les Brestoises méritent mieux.

 

Comité du pays de Brest du Parti de Gauche
Brest, le 11 décembre 2016