Plan d’austérité : diviser pour mieux saigner

B. Abiven affirme que le plan d’austérité « strictement confidentiel » de Brest et Brest Métropole se préparait en « toute transparence » (sic). On peut en douter, comme on peut désormais douter de sa bonne foi lorsqu’elle prétendait en Conseil que les finances « [étaient] solides ».

Contrairement à ce que prétend encore B. Abiven, aucune concertation n’a eu lieu : s’il est clair que ce plan est élaboré depuis de longs mois, il ne l’est que par quelques-uns, en secret. Surtout, si jamais s’ouvrait une consultation, serait-elle vraiment honnête ? Ou le PS feindra de mettre en concurrence Pierre et Paul pour mieux les saigner tous les deux ?

Face aux desiderata et pratiques délétères du PS, il est essentiel que les personnels et les usagers se rassemblent et restent unis.

 

Comité du pays de Brest du Parti de Gauche
Brest, le 17 novembre 2016